Que se passe-t-il si un bac contient trop de matériaux non recyclables ?

 

Il ne sera pas collecté avec les autres, ce qui représente une perte pour le recyclage et un coût supplémentaire.
• La qualité de la collecte sélective est mesurée par le taux de refus, c'est-à-dire la part des éléments non recyclables se trouvant dans les bacs de collecte sélective. Plus ce taux de refus est important, plus la collecte sera difficile à trier au centre de tri.
Le contenu du bac contenant des matériaux indésirables (comme, par exemple, des ordures ménagères) risque de polluer tout le contenu de la benne de collecte sélective. C’est la raison pour laquelle il n’est pas collecté. Ce contenant sera ramassé avec les ordures ménagères classiques. Et tout cela partira en décharge ou à l’incinération, ce qui représente une perte pour le recyclage et un coût pour la collectivité.
• Dans de nombreuses collectivités, une équipe d’agents de proximité est mise en place. On les appelle les conseillers du tri. Leur mission est d’informer les habitants, notamment sur les consignes de tri.
Ils réalisent également régulièrement des contrôles de la qualité du tri dans les bacs.
Beaucoup de collectivités ont également mis en place un numéro de téléphone afin que les habitants puissent s’informer en cas de doute sur les consignes de tri qui leur sont données ou savoir pourquoi leur bac a été refusé lors de la collecte.

 

Retour aux questions fréquentes