Quels textiles sont considérés comme des déchets ?

  • Les chutes de tissu neuf provenant de l’industrie textile,
  • Les chiffons et textiles usagés provenant des ménages ou des entreprises.

La mise sur le marché de produits textiles est estimée à 517 200 tonnes par an (Source Re-Fashion 2020). Ils représentent 7,7 kg /par an et par habitant. Depuis le 1er Janvier 2007, toute personne qui met sur le marché à titre professionnel des produits textiles d’habillement, des chaussures ou du linge de maison neufs destinés aux ménages est tenue de contribuer ou de pourvoir au recyclage et au traitement des déchets issus de ces produits. Dans ce cadre, l’éco-organisme Re-Fashion a été créé pour percevoir les contributions des producteurs et importateurs qui souhaitent déléguer à cette structure le recyclage et le traitement des déchets issus des produits textiles d’habillement, des chaussures et du linge de maison.

Re-Fashion passe des conventions avec les opérateurs de tri et les collectivités territoriales et leur redistribue ces contributions financières. Cette redistribution se fait en fonction de la valorisation obtenue, du développement des collectes et de la création d’emplois, notamment dans le domaine de l’insertion.

La collecte des textiles

Le SMICTOM Rhône-Garrigues a installé 36 bornes sur son territoire

Les textiles d’habillement, les chaussures et le linge de maison usagés peuvent être collectés par :

  • Des organisations caritatives et des entreprises de réinsertion qui collectent en porte à porte ou avec des conteneurs mis à disposition du public,
  • Les collectivités locales qui souhaitent mettre en place des points de collecte sur leur territoire.

La valorisation des textiles

Une fois collectés, plusieurs tris sont effectués manuellement. Les articles en meilleur état sont réemployés en France ou à l’étranger. Ils représentent en moyenne 30 % des textiles collectés et ils sont généralement vendus. Une autre partie de ces textiles est recyclée en chiffons d’essuyage, rembourrage etc. Les déchets ne pouvant faire l’objet de réemploi ou de recyclage sont incinérés ou enfouis.

*REP : Responsabilité Élargie du Producteur.

*REP TEXTILE : il s’agit de l’obligation légale pour les marques de contribuer au financement de la gestion de la fin de vie de leurs produits.

Pour plus d’informations, visitez le site de Re_Fashion.