Les chiffres du SMICTOM Rhône-Garrigues

Les habitants du territoire trient 43,49% des déchets produits, ce qui les place à la 1ère place à l’échelle départementale et régionale d’après le dernier comparatif 2017.

87% des déchets produits sont valorisés en 2020 (recyclage, énergie, compost).

Unité Transfert Compostage

Sur les 22 478,44 tonnes entrantes en 2020 ; 700,36 tonnes de déchets verts et de FFOM ont été utilisées à la fabrication de compost sur site et 9 447,95 tonnes de déchets verts, FFOM et refus ont été transportées vers la plateforme de Provence Compost Sede Environnement afin d’y être compostées.

Le SMICTOM RHÔNE-GARRIGUES a traité par valorisation énergétique en 2020 : 7 169,59 tonnes. Ce total représente 3,34 % de l’unité de valorisation. Une partie de nos ordures ménagères résiduelles a été détournée vers un centre de stockage des déchets non dangereux suite à des arrêts techniques programmés pour réaliser la maintenance de l’usine. Ainsi 3 322,16 tonnes ont été enfouies.

La valorisation énergétique des déchets du SMICTOM RHÔNE-GARRIGUES a donc permis de produire de l’énergie et de la matière. 

Déchèteries pour l’année 2020 :

Sur le tonnage global de 22 196,87 tonnes, on note que 92,71% des déchets récupérés en déchèteries sont valorisés contre 91,10% en 2019. Les objectifs définis par le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) sur le taux de valorisation à atteindre :

En 2025 : 79 % et en 2031 : 82 %

L’objectif de 2031 est ainsi atteint.

En 2020 : 525,11 tonnes de déchets ont été collectées à tort. Elles ont tout de même été triées puis réorientées vers l’unité de valorisation énergétique des ordures ménagères. Toutes ces opérations (collectes, transfert, transport, tri, réacheminement et incinération) occasionnent une dépense supplémentaire de 669,09 € / Tonne, soit une dépense totale pour 2020 de 351 345,85 € contre 281 686 € en 2019. Il est donc primordial de bien trier ses déchets !

On note une baisse constante des tonnages collectés de papiers surement liée à l’augmentation de la dématérialisation des échanges, ce qui est un bon point pour les habitants du SMICTOM Rhône-Garrigues.

Les habitants de notre territoire produisent peu d’OMR grâce à la collecte de la FFOM. Cela nous permet d’être performants par rapport à la production des déchets du Gard et de l’Occitanie. Les tonnages verres sont eux en augmentation constante.

Les habitants du SMICTOM Rhône-Garrigues doivent réduire leur production de déchets

Depuis 2018, nous avons constaté comme partout en France, une augmentation des déchets produits par les ménages. La loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) du 17 Août 2015 renforce les objectifs du programme national de prévention des déchets, notamment :

 Le taux de réduction des DMA passe de 7 à 10% par habitant entre 2010 et 2020 : 

Chaque habitant de notre territoire doit donc réduire sa production annuelle de 104,19kg.

Pour atteindre cet objectif très ambitieux, chacun doit réfléchir à acheter plus responsable, composter plus, moins jeter en gardant à l’esprit le réemploi, les réparations possibles, consommer moins. 

Aussi, depuis la mise en place du nouvel exécutif de notre syndicat en Septembre 2020, l’élaboration du plan de prévention est prévue dans le cadre du projet de mandat 2020-2026.

Le principal objectif de ce projet de mandat est de faire baisser de manière conséquente les coûts des déchets par habitant afin de se rapprocher de ceux des agglomérations avoisinantes.